Gamalive forum

Toute l'intelligence de l'être humain réside dans sa capacité à rester courtois.

Vous n'êtes pas identifié(e).

  • Accueil
  • » Divers
  • » Les acheteurs de bouses numériques anonymes

#1 05-04-2011 19:48:36

le_troll_des_bois
Membre
Messages : 289

Les acheteurs de bouses numériques anonymes

Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais il y a des fois dans la vie où on a des accès de masochisme aigü.
Parfois on se lance dans un projet, un achat, ou on prend une décision dont on sait pertinemment que les résultats seront désastreux, mais on le fait quand même, en totale connaissance de cause.

Le pire, c'est que bien souvent, on se retrouve à persévérer dans son erreur, en dépit du plus élémentaire bon sens.

J'aimerai que nous discutions ici de la pire merde vidéoludique que vous ayiez achetée...
Mais attention, pas la petite merdouille qui se cachait sournoisement derrière un emballage soigné, une campagne marketing prometteuse, ou tout simplement votre naïve méconnaissance de la chose...
Non, je parle du bon gros étron liquide qui pue à 300 mètres, celui sur lequel même la plus téméraire mouche à merde n'oserait aller poser les pattes, celui qui s'est fait descendre à l'artillerie lourde par la presse spécialisée, et qui s'est forgé une solide réputation, ainsi qu'une place de choix, dans la liste communément admise des jeux sur lesquels il ne faut pas même poser les yeux...

Ouais, je parle précisémment de ce genre de jeux...

Racontez-nous tout... Comment vous en êtes arrivé à vouloir payer une horreur pareille, comment vous avez surmonté le traumatisme causé par la prise de conscience qui en a suivi, et comment votre vision de la vie en a été bouleversé...

Comme je suis généreux, j'ouvre les hostilités !

Dernière modification par le_troll_des_bois (06-04-2011 09:01:11)


Blâ ?

En ligne Hors ligne

#2 05-04-2011 20:12:17

le_troll_des_bois
Membre
Messages : 289

Re : Les acheteurs de bouses numériques anonymes

J'avais tout d'abord pensé à "Two Worlds", un portage pitoyable sur 360 d'un jeu déjà très moyen sur PC.
Je me souviens qu'au bout d'une soirée à peine, j'ai eu envie de ramener cet étron numérisé sur DVD au magasin, arracher la tête des vendeurs qui m'ont laissé partir avec cette merde sans nom, et redécorer les murs avec leurs boyaux.
J'ai ensuite pensé à Mage Knight, un hack and slash prometteur, mais buggé à mort et auquel je n'ai finalement jamais pu jouer.

Mais en fait, en fouillant un peu plus profondemment dans ma mémoire, je me suis souvenu d'un titre datant de 2004, et qui m'a transformé à jamais. Un jeu littéralement démoli par la presse spécialisée, conchié par toutes les personnes qui s'y sont essayé, un titre tellement horrible qu'il a été question de le faire juger comme relevant du crime de guerre par le tribunal de La Haye.

Je parle bien sûr d'UNIVERSAL COMBAT !

Oui... J'ai trouvé cette chose perdue au milieu des étals de la FNAC des Champs-Elysées par un beau jour de juin 2006. Je ne pouvais pas en croire mes yeux ! Une telle abomination laissée à l'abandon dans un lieu publique, responsable de milliers de cas d'auto-combustion spontanée chez d'innocents joueurs PC, et pour 3 euros seulement...

Ma curiosité me pousse à y regarder de plus près. Je saisis la boite d'une main fébrile, m'attendant à ce que ma peau et ma chair fondent au contact de cet objet maudit... Mais la chose semblait m'accepter. Alors que les ténèbres envahissaient déjà mon esprit, j'entendis une voix me hurler de jeter au loin cette relique du malin, mais j'étais alors pétrifié, comme si "la chose" prenait le contrôle de mon esprit et de mon corps.
Je me mis lentement en marche vers les caisses enregistreuses, mes yeux incrédules toujours rivés sur le titre du jeu, redoutant à chaque instant que le CD ne jaillisse de la boite et me tranche la tête si j'avais le malheur de détourner le regard.
Je repense à toutes ces choses lues sur le net, j'ai peur... Je me souviens que l'équipe qui a développé ce jeu était déjà responsable du très déstabilisant "Battle Cruiser Millenium". Je commence à avoir des sueurs froides, et prends enfin conscience de toute l'horreur dans laquelle ma vie risque de basculer si jamais je ne reprend pas rapidement les choses en main !

Trop tard... Je suis chez moi, assis devant mon PC. Impuissant, je regarde le CD se faire inexorablement avaler par mon lecteur. L'autorun se lance, l'installation est en cours...

J'ai perdu mon âme.

Pour ceux qui auraient eu la chance de passer à côté, "Universal Combat" était un projet extrêmement ambitieux. Il se présentait un peu comme un mélange des genres, réunissant en un seul titre un simulateur de combats spatiaux, de vol et un FPS, en plus d'un jeu de stratégie en temps réel. L'idée de base, c'est de laisser le choix au joueur d'incarner qui il veut sur le champ de bataille, du général des armées à la petite piétaille, en passant par le pilote de chasse, de transport, ou de croiseur spatial.

L'univers y est énorme, totalement ouvert, composé de centaines de systèmes solaires, avec la possibilité d'explorer toutes les planètes, elles-mêmes ayant leur géographie propre, différentes villes, factions, etc. Les possibilités de combats offertes étaient à la (dé)mesure de cet espace de jeu. On a la possibilité de recruter ses soldats, l'équipage de son vaisseau, de combattre des nuées de chasseurs et croiseurs spatiaux ennemis en orbite autours d'une planète, de mener des assauts au sol, des raids aériens, ou encore téléporter ses troupes depuis son vaisseau directement sur le champ de bataille afin de conquérir une ville, un continent, une planète...

Les idées étaient excellentes: la possibilité de mener des attaques de grande envergure tout en ayant le loisir de se propulser en première ligne, tout gamer en a rêvé un jour.

Seulement voilà... Des possibilités aussi énormes demandent une ergonomie sans faille, des menus clairs, ou à défaut, une documentation poussée. Le jeu n'a rien de tout ça.
La Kyrielle de menus de gestion, tous plus obscurs les uns que les autres, nous laisse d'entrée de jeux sur la touche.
Aucune fonction n'est explicité, et il n'y a aucune aide contextuelle... Aucun mot ne peut définir avec exactitude ce qu'on ressent face à ces "menus". Notez bien les guillemets entourant "menu", ce mot ne pouvant qualifier de manière adéquate la chose censée être représentée à l'écran.

Allez, si je devais imager la scène, je dirai que je devais avoir la même expression qu'un gamin de 2 ans à qui on aurai filé un traité de physique quantique écrit en cyrillique. Myope et sans correction, le gamin...
Habituellement, ce genre d'exercice intellectuel assoupli l'esprit, et peut nous faire atteindre d'autres niveaux de réflexion et de conscience. Sauf que là, c'est plutôt un coup à se retrouver dans un asile d'aliénés, en compagnie des designers du jeu, à leur expliquer qu'on sait pertinemment que si un äne préfèrerait avoir des bras de 20 mètres de long, ce serai uniquement pour pouvoir gratter le cul des mouches...

Bref, si vous tenez vraiment à comprendre un tant soit peu comment fonctionne le jeu, et si comme moi vous avez une version ne comprenant pas de doc papier (manquerai plus qu'on abatte des arbres à cause de cette aberration !), il vous faudra télécharger le pavé de 100 pages servant de notice, les quelques 200 pages d'annexes (!), et les 80 pages de tutorial. Prévoyez donc 2 mois de congés et un bon stock d'aspirine pour pouvoir profiter pleinement du jeu. Vous aurez deviné que mon obstination à ses limites, et que pour le coup elles étaient largement dépassées.

Néanmoins, la chose avait une totale emprise sur moi... Et j'ai tout de même persévéré. Ce monstre a réussi à insuffler à mon cerveau des pensées telles que "avec de si bonnes idées de fond, ce jeu ne peut pas être si mauvais", "je n'y ai pas consacré suffisamment de temps" ou encore "ce n'est qu'une histoire de prise en main et bientôt je serai capable de jongler avec les différents raccourcis clavier pour mener à bien une bataille à l'échelle planétaire, hin hin hin"...

J'étais totalement perdu, aspiré, broyé et mixerisé par la puissance de la bête. (Oui, mixerisé, j'invente des verbes si j'en ai envie !)

Je me suis acharné pendant plus de deux semaines à essayer de comprendre les mécanismes de jeu, comment envoyer des ordres à ses troupes, cerner le fonctionnement de son vaisseau, gérer le ravitaillement et le personnel, comment se battre, apprendre les innombrables raccourcis claviers. J'ai tenté de passer outre la qualité graphique douteuse de l'ensemble, les bugs en rafale, et la structure des menus sortis tout droit d'un cerveau malade, alambiqué et, sinon d'origine extra-terrestre, régi par un système de pensée qui n'est pas humain... Tout cela au mépris de ma santé mentale.

Les voisins, légèrement agacés par deux semaines de hurlements primaires, de bruits de vaisselle cassée et de coups sourds ayant principalement pour origine l'écrasement de ma boite crânienne contre les murs, ont finalement dépêché la police, puis le SAMU.

Après plusieurs mois de thérapie intensive, la vue de la jaquette de universal combat ne provoquait plus chez moi cette irrésistible envie de me bouffer les bras, mes tentatives de cannibalismes s'étaient sensiblement réduits, et le renouvellement des infirmiers pour cause "d'accident de travail" étaient proche de zéro.

Je suis donc heureux de le dire: il y a une vie après universal combat.

Mais putain, quelle merde !!

PS: désolé pour le pavé, et merci à toi qui aura eu le courage de lire mon roman jusqu'au bout. Puissent les pétales de roses couvrir ton chemin cher étranger.

Dernière modification par le_troll_des_bois (06-04-2011 09:02:19)


Blâ ?

En ligne Hors ligne

#3 05-04-2011 21:46:46

Antiope
Membre
Messages : 176

Re : Les acheteurs de bouses numériques anonymes

smiley25

smiley53

En ligne Hors ligne

#4 05-04-2011 23:04:04

Tim.Monroe
Membre
Messages : 43

Re : Les acheteurs de bouses numériques anonymes

Maintenant je sais pourquoi j'aime tant ce site.

En ligne Hors ligne

#5 05-04-2011 23:49:59

youri_1er
Modérateur
Messages : 517

Re : Les acheteurs de bouses numériques anonymes

une image sufira, j'ai encore du mal à admette que j'ai pus me le payer :

shaq fu .. oui vraiment!

Et je l'ai finit, avec tous les perso!


jusqu'ici tout va bien!
Jusqu'ici tout va bien!
Jusqu'ici ... tout va bien ...

En ligne Hors ligne

#6 06-04-2011 09:44:38

Zorak Zoran
Modérateur
Messages : 32

Re : Les acheteurs de bouses numériques anonymes

smiley33
smiley30 smiley30
C'était magnifique !


zozo le clown

En ligne Hors ligne

#7 06-04-2011 10:05:57

le_troll_des_bois
Membre
Messages : 289

Re : Les acheteurs de bouses numériques anonymes

Content que ça vous plaise smiley9

Sinon Shaq-fu, j'avoue que c'est du lourd aussi !


Blâ ?

En ligne Hors ligne

#8 06-04-2011 10:08:23

4lex Lutor
Moderateur
Lieu : Schiltigheim
Messages : 667

Re : Les acheteurs de bouses numériques anonymes

Primal Rage sur Super Nintendo.
Je sais pas s'il y a des joueurs qui connaissent cette daube, mais je pense que c'est le jeu de baston le plus ignoble jamais réalisé.

allez une vidéo :

Flash required


Alors, Sire, est-ce que vous pensez qu’un fenouil, c’est redondant ?  (Kaamelott - Perceval)

Gtag :    B2S AxL GrUuD
PSN ID : oO_AxL_GrUuD_Oo

En ligne Hors ligne

#9 06-04-2011 10:16:50

TdbSpidey
Membre
Messages : 335

Re : Les acheteurs de bouses numériques anonymes

Pour rester dans les jeux de baston : Rise of the robots (Megadrive/Snes)

pas très beau, peu maniable, limité.... bref du bonheur smiley17

Sinon un paquet de daube venu du Japon (Ultraman sur snes pour ne pas le citer)

Dernière modification par TdbSpidey (06-04-2011 10:17:31)

En ligne Hors ligne

#10 06-04-2011 12:47:29

Ryuuku
Banni(e)
Messages : 163
Site Web

Re : Les acheteurs de bouses numériques anonymes

En ce moment : FFXIII (putain que c'est chiaaaant), et Deadly Premonition (MAIS WTF ce jeu).


Tiens, il y avait une insulte dans ma signature pour qu'on la supprime ? Et après on va dire que j'invente bien sur...

En ligne Hors ligne

#11 06-04-2011 13:21:50

le_troll_des_bois
Membre
Messages : 289

Re : Les acheteurs de bouses numériques anonymes

4lex Lutor a écrit :

Primal Rage sur Super Nintendo.
Je sais pas s'il y a des joueurs qui connaissent cette daube, mais je pense que c'est le jeu de baston le plus ignoble jamais réalisé.

allez une vidéo :

Flash required

Héhéhé, primal rage est assez connu aussi... La palme revenant d'ailleurs à primal rage version sega 32x, parceque non seulement vous aviez un jeu de merde, mais vous aviez en plus un immonde champignon venant infecter le port cartouche de votre belle megadrive smiley7


Blâ ?

En ligne Hors ligne

#12 17-10-2011 21:23:21

dieudivin
Membre
Messages : 962

Re : Les acheteurs de bouses numériques anonymes

Ultraman: Comme jeu de baston, ça c'est le pire de tout ;-p
Désolé, j'ai que la vidéo du JDN pour illustrer cette daube smiley54

Flash required

Sinon, j'ai aussi eu la joie de poser mes mains sur Primal Rage :-/
Comme Pitfall, qu'un pote avait (avec primal rage d'ailleurs), j'ai jamais vraiment compris le concept

Dernière modification par dieudivin (17-10-2011 21:56:31)

En ligne Hors ligne

#13 17-10-2011 22:36:09

stolx10
Modérateur
Lieu : Filet de Lieu
Messages : 752
Site Web

Re : Les acheteurs de bouses numériques anonymes

stp ne confond pas pit fight avec pitfall, merci


ah et au passage, merci, je viens de comprendre comment on pouvait battre un monstre dans ultraman smiley54


Touche moi pas ! tu m'salis

En ligne Hors ligne

#14 17-10-2011 22:45:11

dieudivin
Membre
Messages : 962

Re : Les acheteurs de bouses numériques anonymes

Hum, ouai, autant pour moi smiley54 c'est bien pit fight, un concept (intéressant) mais raté.
Sinon de rien, c'est le joueur du grenier qui l'a fait. Ce jeu m'a donné envie de le passer au mixer (alors que j'ai supporté pit fight pour monter 3 niveaux sur le chariot élévateur, allez comprendre smiley43). Rise of Robot avait eu le temps de se faire descendre avant qu'on ne m'en propose une partie smile

En ligne Hors ligne

#15 10-01-2012 00:59:29

Ftorama
Membre
Messages : 169

Re : Les acheteurs de bouses numériques anonymes

à croire que personne n'a joué à Last Battle

Flash required

Bon je suis un peu HS vu qu'il était dans le pack de la console....mais que de souvenirs smiley22

Et la vidéo du joueur du grenier est quand même ce qui résume le mieux

En ligne Hors ligne

#16 10-01-2012 12:06:36

youri_1er
Modérateur
Messages : 517

Re : Les acheteurs de bouses numériques anonymes

ha non last-battle était une perle pour l'époque ... enfin pas pire qu'une grosse partie de la prod, avec en plus quelques "truc" comme les ref à ken le survivant!


jusqu'ici tout va bien!
Jusqu'ici tout va bien!
Jusqu'ici ... tout va bien ...

En ligne Hors ligne

#17 10-01-2012 12:10:07

TdbSpidey
Membre
Messages : 335

Re : Les acheteurs de bouses numériques anonymes

youri_1er a écrit :

ha non last-battle était une perle pour l'époque ... enfin pas pire qu'une grosse partie de la prod, avec en plus quelques "truc" comme les ref à ken le survivant!

C'était plus que des références vu qu'au japon c'était Hokuto no Ken le nom de ce jeu!

Dernière modification par TdbSpidey (10-01-2012 12:10:26)

En ligne Hors ligne

#18 10-01-2012 12:29:58

4lex Lutor
Moderateur
Lieu : Schiltigheim
Messages : 667

Re : Les acheteurs de bouses numériques anonymes

Tiens, plus récemment, je me rappelle de Homefront, sans doute la pire bouse vidéoludique que j'ai pu acheter sur cette nouvelle génération... à la sortie en plus, sans attendre de test.

On peut franchement aussi y rajouter DNF, que j'ai pris pour 15€ récemment, et qui pue carrément.

Et enfin Haze, acheté d'occasion 7€, pour vérifier personnellement que c'est une bouse. Et bien l'ayant acheté en connaissance de cause, je me suis vraiment senti volé, aucun plaisir à y jouer.


Alors, Sire, est-ce que vous pensez qu’un fenouil, c’est redondant ?  (Kaamelott - Perceval)

Gtag :    B2S AxL GrUuD
PSN ID : oO_AxL_GrUuD_Oo

En ligne Hors ligne

#19 10-01-2012 12:35:20

TdbSpidey
Membre
Messages : 335

Re : Les acheteurs de bouses numériques anonymes

4lex Lutor a écrit :

Tiens, plus récemment, je me rappelle de Homefront, sans doute la pire bouse vidéoludique que j'ai pu acheter sur cette nouvelle génération... à la sortie en plus, sans attendre de test.

On peut franchement aussi y rajouter DNF, que j'ai pris pour 15€ récemment, et qui pue carrément.

Et enfin Haze, acheté d'occasion 7€, pour vérifier personnellement que c'est une bouse. Et bien l'ayant acheté en connaissance de cause, je me suis vraiment senti volé, aucun plaisir à y jouer.


Je plussoie pour Homefront et DNF...

Pour haze je n'ai pas testé personnellement, mais vu que tout le monde s'entend à dire qu'il est merdique, je veux bien croire tout le monde sur parole big_smile

En ligne Hors ligne

Comparer les prix avec comparonet

Pied de page des forums